Sélectionner une page

L’arabe facile vs l’arabe difficile ?

Un débat vieux comme le net. Pourtant, il semblerait que l’idée qui l’emporte se trouve plutôt du côté obscur.

Et si tu fais partie des gens qui ont l’intime conviction que l’arabe c’est pire qu’un casse-tête chinois ? Sans pour autant avoir mis les pieds dans le plat ? Parce que moi-même, je suis aussi passé par là.

Alors laisse-moi 5 minutes maxi pour te refiler 8 astuces qui vont rendre ton arabe facile. 

Mais avant pense à télécharger ton livre pour lire l’arabe facile « je lis l’arabe en 20 leçons ».

L’arabe facile vs l’arabe difficile

Imagine si depuis petit, on ne cesserait de te bassiner que tu es un cancre et un paria de la société. Tu aurais certainement fini par le croire.

À cause de quoi ?

Du poids des mots et de l’impact du pessimisme sur ton cerveau. En fin de compte, tu baisses les bras.

La conséquence ? Tu n’essaies même pas ! La petite voix te dit :

« Je n’en suis pas capable… L’arabe, c’est pas pour moi… »

Eh bien, laisse-moi t’annoncer que tout ceci, ce n’est que du gloubi boulga (gâteau fait de n’importe quoi).

L’arabe n’est pas plus difficile qu’une autre langue. Et encore moins que le chinois. Ce qui l’est en revanche, c’est de passer outre les bruits de couloir.

En effet, si une chose est rare tout comme le nombre de pandas arabophones sur terre, cela ne signifie pas qu’il est impossible de le devenir. Mais plutôt que la légende a fait son nid.

Parce que si Allah dit :

C’est que l’arabe facile n’est pas un mythe.

Certes, il peut paraître difficile.

Tout dépend alors des bonnes cartes que tu possèdes entre tes mains (si toutefois, on te les a refilées gracieusement). 

Alors, jetons le désespoir aux oubliettes. Et concentrons-nous sur l’enthousiasme pour vivre un arabe facile.

8 astuces pour réussir ton parcours 

Avant de débuter ton apprentissage dans la L.A (Langue Arabe), le meilleur conseil que je puisse te donner est :

  • Place ta confiance en Allah.
  • Invoque-Le afin qu’Il te rende l’arabe facile.

Après cela, il est temps de passer à l’action. On va le faire ensemble inchâ Allah.

Bismillah !

Astuce 1 : La bonne intention

Si ton objectif premier est d’apprendre l’arabe pour comprendre le coran. Comment croire qu’Allah ne te facilitera pas ?

Pour ce faire, tu dois renouveler ta niya. C’est-à-dire ton intention au fond de toi. Vouloir étudier l’arabe, non pas pour épater les frères et sœurs de la oumma mais pour gagner la satisfaction d’Allah, changera la donne dans le résultat.

Ce que tu dois faire?

Souviens-toi !

Renouvelle ton intention tout au long de ton parcours d’apprentissage. Il n’y a pas de doute que tu vivras un arabe facile inchâ Allah. Et s’il te paraît difficile, garde l’espoir qu’un jour les choses en seront autrement.

Astuce 2 : Une bonne prononciation

S’il y a bien une chose à admettre, c’est que prononcer l’arabe te demandera de l’exercice et de la répétition.

La bonne nouvelle dans tout ça ? C’est que l’alphabet français comporte 15 sons (lettres) identiques à l’arabe. Eh oui, nous sommes bien plus gâtés que les Anglais !

Exemple le b pour le ba, le t pour le ta, le mim pour le m, le gha pour le r…

Tu l’auras compris, aucun effort à faire. En revanche, 6 lettres sont réputées pour être difficiles à prononcer. Tout simplement parce qu’elles n’existent pas dans notre alphabet.

Le   ح  ع  ق  ض  ر  ظ

Le ha inspiré, le ‘ayn guttural, le qaf (pas le kaf), le dad (uniquement présente dans l’arabe), le ra roulé et le zha (z emphatique).

ATTENTION !

C’est avant tout subjectif, certains y arrivent en une fois, d’autres prendront plus de temps. Quoi qu’il en soit, tu dois y croire.

Ce que tu dois faire?

Si dès le départ, tu fournis des efforts pour entraîner et habituer ton palais à ces nouvelles lettres, considère la suite comme un savoureux cake. Parce qu’un arabe facile, c’est avant tout un vrai plaisir !

Astuce 3 : La persévérance

Admettons ; tu rêves d’obtenir le corps d’Arnold ? J’exagère un peu ou pas ? Allez, tu as quelqu’un d’autre dans le viseur ? Très bien ! C’est décidé, demain, tu te mets au sport !

Tu t’inscris dans une salle à dix pas de chez toi. Puis 20 séances plus tard, après avoir bien mouillé le maillot, tu ne vois pas de grand changement dans le miroir. Et entre temps, tu te foules la chevilles.

Que ferais-tu ?

Je n’en ai aucune idée, Vaillant !

Mais la majorité des gens jetterait l’éponge sans plus tarder. Tu veux savoir pourquoi ? Parce que la persévérance, ça se travaille ! En effet, c’est une qualité à la fois rare et admirable.

Ce que tu dois faire?

« Ne lâche pas le steak. Une fois qui l’est dans l’assiette. Mange-le bouchée par bouchée. »

Je veux dire par là, vas-y petit à petit en étant constant dans ton apprentissage pour un arabe facile.

Astuce 4 : L’optimisme

Avoir un bon état d’esprit, c’est comme posséder un ordinateur dernier cri.

Cette citation peut te faire sourire. Mais en vrai, ton cerveau est ton plus grand pc. Tu y stockes de la mémoire et des données. Souvent, il rame. De temps à autre, il bugue.

Néanmoins, si tu possèdes le dernier Mac, toutes tes capacités seront décuplées et tu éviteras les virus.

Entends par là : un solide mental sera un rempart pour empêcher Monsieur Ouisshii, celui qui te mange tout cru comme un sushi, de te déstabiliser à la moindre remarque.

 

Ce que tu dois faire ?

Cultiver un bon mindset.

Anas Ibn Malik rapporte que le prophète (عليه الصلاة و السلام) a dit «rendez facile et ne rendez pas difficile, annoncez la bonne nouvelle et n’annoncez pas la mauvaise».

Ainsi, envoie à la corbeille tout ce pessimisme à la française.

Avance avec de l’ambition, de la détermination et de la régularité dans la langue arabe. En gardant à l’esprit, que toi aussi tu seras capable un jour de vivre un arabe facile et donc d’accéder entièrement à la compréhension du saint coran.

Astuce 5 : Le plaisir d’apprendre

Prends 5 secondes et faisons ce mini-test :

Quelle est la matière que tu détestes le plus ?

Souviens-toi du prof qui dispensait ce cours ?

Est-ce que tu aimais assister à son heure de classe ?

Avait-il une bonne méthodologie ?

Faisait-il vivre son cours ?

Maintenant que tu détiens les réponses, dis-moi si ce prof en question te transmettait sa matière avec plaisir et passion ?

Ce que tu dois faire?

Pour te rendre l’arabe facile, tu as besoin de prendre un maximum de plaisir. C’est important parmi les causes de ta réussite. Le choix se porte donc sur le prof et sa méthodologie.

Un conseil : n’apprends jamais quoi que ce soit et encore moins l’arabe avec une pédagogie qui ne te parle pas. Tout te paraîtra lourd et donc inaccessible.

Astuce 6 : Prendre son temps

« Rien ne sert de courir, il faut partir à point. »

Très belle citation qui en dit long ! 

Quand on sait que décrocher en plein parcours, c’est le quotidien de milliers d’étudiants en langue arabe. 

Ils savent lire mashâ Allah mais ne dépassent pas le stade de la lecture voire de l’écriture.

La compréhension c’est donc 0.

Or, le but de l’apprentissage de l’arabe est de comprendre le coran en fin de compte.

Ce que tu dois faire?

S’il y a bien une chose à ne pas confondre, c’est bien ; la vitesse et la précipitation. Rappelle-toi l’histoire du lièvre et de la tortue.

La morale ?

Lentement mais surement.

Le principal est de ralentir la cadence si tu vois que tu ne peux pas supporter autant de nouvelles connaissances. Ou passer à la vitesse supérieure, si tu te sens parfaitement à l’aise.

Le tout est de vivre un arabe facile, simple et agréable.

Astuce 7 : L’écoute et la pratique active

Il n’y a pas de secret ! Le plus grand problème en commun des étudiants qui ne vivent pas un arabe facile, c’est le manque d’écoute et de pratique.

Mémoriser des tas de mots nouveaux certes ! Mais ne pas les utiliser rapidement dans ton quotidien revient à construire un navire que tu ne mettras jamais en mer.

À quoi ça sert ?

Tout comme le fait de ne pas prêter oreille à la langue arabe à travers les cours, les sermons, les émissions afin que ta compréhension s’ouvre comme un éventail.

Si tu ne fais pas ça, tu connais le mur.

Ce que tu dois faire ?

Mon conseil le plus sincère est de continuer à apprendre chaque jour 1 mot, 2 mots, 10 mots ?

Mets des étiquettes partout en nommant chaque chose. Écris-les dans un carnet dédié si tu préfères. Puis ajoute-les à ton vocabulaire en les plaçant dans des phrases doubles ; c’est-à-dire mi-français, mi-arabe. Le ridicule ne tue pas, c’est comme cela que tu progresseras.

Astuce 8 : La grammaire arabe

Une chose est claire, tous ceux qui pensent qu’ils peuvent mettre la grammaire dans leurs dos et ne mémoriser uniquement que des mots font carrément fausse route.

Pourquoi ?

Parce qu’elle carrément indispensable et c’est elle qui te permet de lire l’arabe sans les voyelles.

D’ailleurs, la majorité des livres n’en comportent pas.

En vrai, mon ami, retiens ceci :

La compréhension de l’arabe repose sur 3 ingrédients principaux. Sans eux, la mayonnaise ne prend pas.

  • Le vocabulaire
  • La grammaire
  • La conjugaison

La grammaire est le bouclier le plus solide pour comprendre l’arabe. En clair, sans elle, tu ne peux pas saisir le sens d’une phrase ou d’un verset.

Ce que tu dois faire ?

Marche à contre-courant car la plupart des étudiants lui tournent le dos. Une fois, la lecture dans la poche, concentre toutes tes forces dans la grammaire nahwoû.

Par exemple avec les tomes de Médine ou bien l’étude du livre al arjoumiyya. Le top quoi !

En espérant que tu aies apprécié cette saveur vitaminarabisée, si tu mets en pratique ces 8 astuces délicieusement préparées, tu vivras un arabe facile inchâ Allah

Et le succès revient à Allah.

N’hésite pas dans les commentaires à me donner ton avis sur cette article, est-ce qu’il t’a aidé ou pas ?

 

Hayakallah !

 

Oustaz Salim

Professeur passionné & épanoui d’arabeclasse.fr

A voir aussi

6 Commentaires

  1. salma

    l’astuce n°2 est très important. je m’étonne des profs d’arabe(qui donnent des cours payants en ligne) , qui font juste des courtes vidéos sur la prononciation. Alors que , comme il est mentionné ci -dessus , la prononciation est très importante.

    Réponse
    • Oustaz Salim

      Très très importante ! C’est d’ailleurs tellement important que certains n’osent pas parler en arabe à cause de leur mauvaise prononciation.

      Réponse
  2. fatima

    le site est vraiment super agreable a lire et a parcourir

    Réponse
    • Oustaz Salim

      Al hamdoulillah. Tous les mérites reviennent à Allah. Merci pour votre commentaire
      Hayâkillah

      Réponse
    • OumMohamed

      Je découvre avec plaisir vos conseils qui motivent et nous aident à nous croire en nous, en nos capacités.
      Qu’Allah nous aide dans l’apprentissage de la langue arabe.
      BaaraqAllahou fik.

      Réponse
      • Oustaz Salim

        Al hamdoulillah. Wa fiki.
        Hayâkillah

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

elementum massa Praesent mi, neque. Phasellus